CABALE A KABOUL

Isaac et Zabulon sont les deux derniers juifs d’Afghanistan. Ils vivent à Kaboul, dans l’enceinte de la vieille synagogue, désertée et pillée. Ils sont toniques, mais âgés. Ils ont survécu aux Russes et aux Talibans. Les autres, tous les autres, sont morts ou ont émigré en Israël, aux Etats-Unis. Eux sont restés.

Isaac est un guérisseur, un rabbin miraculeux, un maître des sciences occultes. A sa porte, se pressent femmes et hommes venus souvent de très loin pour entendre sa parole et recevoir ses amulettes. Il porte une longue barbe blanche et est rongé par la solitude depuis que sa famille l’a quitté. Zabulon est toujours rasé de frais, il respecte scrupuleusement le shabbat et les fêtes, lit les prières et fabrique, selon les prescriptions juives, du vin qu’il revend à ses voisins musulmans.

Isaac et Zabulon ont lié leurs destins. Ils vivent en vase clos. Ils vivent un exil infini.

Cela ne signifie certes pas que leur vie soit morne. Elle est d’une intensité incroyable au contraire, pour une raison simple : Isaac et Zabulon se détestent. D’une haine intense et farouche, d’une haine assidue, quotidienne, qui ne connaît pas de répit.

Fiche Technique

Genre : Documentaire
Année : 2007
Durée : 90 minutes
Réalisation : Dan Alexe
Production : Luna Blue Film
Pays : Belgique

Festivals

Bilan du Film Etnographique 2007, France - Prix Nanook
Visions du Réel Nyon 2007, Suisse - Prix du jeune public
Festival du Nouveau Cinéma Montréal, Canada 2007
International Ethnographic Film Festival Taiwan, Taïwan 2007
Festival du Film Documentaire de Perm 2007, Russie - Grand Prix “Big Golden Nanook”
Festival International du Film Documentaire et Visuel d'Anthropologie 2007, Roumanie - Grand Prix
Festival International du Film d'Hambourg 2007, Allemagne
Festival International du Film de Jérusalem 2007, Israël

Presse

Critiques

Extrait